Casablanca : les secrets des fenêtres

Publié le

bel immeuble casablancaisCasablanca - juillet 2010. J'ai marché des jours et des jours, dans les rues de ma ville, de retour après plus de trente ans. Il m'a semblé que les fenêtres étaient des yeux, très beaux, ouverts sur mes pérégrinations. Sans arrêt je levais les yeux vers elles, et les yeux dans ces yeux de pierre, fondue que j'étais, je saisissais mon appareil canon pour les photographier. 

Architectures classiques, néo-classiques, moulures et balcons façonnés, on voit combien les bâtisseurs des années 1920 se laissaient prendre à la douceur et à la fantaisie. Les façades alternent entre art déco décrépi et hyper modernisme en vitres teintées genre twin towers. 

Voici une toute petite collection d'images de fenêtres casablancaises...

fenetre2.JPG

Ci-contre, une alternance de balcons en maçonnerie et de balcons en fer forgé. Quelques culottes sèchent dans la loggia du dernier étage, bel édifice à colonnettes reposant sur une architrave en moulures. 

 


 

 

 

 

 

 

fenetre6A droite, style arabisant fort élégant : les fenêtres du 1er étage sont en arche à colonnettes. La façade est d'une puissance à la fois  droite et sobre et en même temps travaillée dans les arrondis. Il me semble que nous nous trouvons boulevard Mohamed V, juste à côté d'une ruine splendide, celle de l'hôtel Lincoln. En 2006, un article de Bouchra Bensaber, dans la Gazette du Maroc, évoquait une possible réhabilitation de la ruine. Hélas, rien n'est encore fait, et la splendeur décatie perdure, s'étale au soleil. Je n'ai pas osé la prendre en photo, elle était trop nue. Laissons-lui ses secrets...

 

 

Ci-dessous.... fenêtre classique entourée de colonnes de section carrée, belle rigueur, et balustrade en fer forgé art déco. Le tout est surmonté d'une rangée de tuiles vertes. Nous nous trouvons avenue Mers-Sultan.

fenetre7

fenetre4.JPG

fenetre9.JPGFenêtres à chaque étage différentes, ici en arc, là un balcon de fer surmonté d'équerres en moulures arrondies, plus haut balcon en rotonde légère

fenetre3.JPG

fenetre5.JPGUne aile en arrondi, et au sommet, la coupole carrelée, rivale du phare d'El Hank, ou bien hune d'un bateau surveillant l'Atlantique, décorée de carreaux verts et bleus, voilà : c'est Casablanca, ville de contrastes, entre buildings modernes surmontés d'immenses enseignes de marques internationales, et désuets édifices, qui, du passé au présent, sont les jalons de pierre blanche usée qu'un jour vous chercherez, enfant de cette ville. Parfois sur une façade, est gravée l'année de construction, parfois le long temps passé n'est inscrit que dans notre regard, quand comme moi il scrute ces fenêtres. Rassurée, je vois des certitudes, celles des architectes qui bâtissaient Casablanca au début de ce siècle et celles de ceux qui bâtissent aujourd'hui... et ces fenêtres vous sourient à demi, quand vos regards se lèvent vers les balcons ... 

fenetre8.JPG

Guirlandes surmontant les chambranles, colonnettes et corniches, certaines fenêtres sur murs lépreux, sont des Esmeralda aux pieds nus et sales, mais les yeux brillants. Une fois ravalées, un jour prochain, les façades redonneront à la ville tout le sens de son nom : Casablanca, Dar El Beida.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


fenetre10.JPGfenetre11.JPG

Publié dans Maroc

Commenter cet article